Documents
 Galeries photos
 Histoire
 Le Club
 Miniatures
 Recensement
 Restaurer
 Sur le Net
 Vos voitures
 Forum de discussion
VOUS ETES ICI > > Simca 8 & 9 Sport
 







1951 : Pare-brise bombé

dimanche 1er septembre 2002, par Jean-Jacques


DANS LA MEME RUBRIQUE :
1954 : Rideau sur la 9 Sport
1948-1950 : Robe italienne pour sportive embourgeoisée
1952 : Année de transition
1953 : Nouvelle ligne

THEMES ABORDES :

Simca 8 Sport
Catalogue 1950
Revue - Het Automobiel Klassieker Magazine, septembre 2004
Dinky Toys [1/43]
Refabrication : Notice Simca 8 Sport
Miniacars [1/43]
Refabrication : feux AR pour Simca 8
Restauration Simca 8 & 9 Sport : dur, dur !
1950 / Ph Lapinte
J.M.F. [Jouets Mécaniques de France]
Heco Model [1/43]


JPEG - 33.8 ko
Le coupé, plus rigide, s’offre un pare-brise bombé qui améliore la visibilité et affine la ligne.

L’année millésime débute au mois de décembre 1950 par la modification des feux AR qui adoptent une forme d’ogive et par l’apparition d’un cataphote sous la lanterne AR. De plus, les pare-chocs voient leur échancrure accentuée et la plaque d’immatriculation AV est un peu plus arrondie. Ce sont les seules modifications visibles de l’extérieur, du moins pour le cabriolet. Car la version coupé reçoit un nouveau pare-brise bombé d’une seule pièce en lieu et place du pare-brise en V en deux parties.

>Identification
Numéros de série
 : du n° 890.000 au n° 913.206 (toujours pris dans la série Simca 8 1200).

JPEG - 23.6 ko
L’échancrure des pare-chocs est plus importante et la plaque d’immatriculation est arrondie en son centre.


JPEG - 29.5 ko
Malgré le basculement du dossier de siège AV, pas de place pour un passager à l’AR, mais un simple volume de secours pour bagages.


JPEG - 18.5 ko
Les feux AR ont changé de forme.


JPEG - 34.5 ko
Bien que sa ligne ait été considérée, à l’époque, comme un modèle d’élégance et comme une véritable réussite stylistique, certains carrossiers n’ont pu résister au plaisir de transformer des Simca 8 Sport pour satisfaire leur ego. A ce petit jeu, Figoni a été, sans aucun doute, le plus virulent. Sur la base de la 8 Sport, il a réalisé, en 1951, un cabriolet dont tous les angles ont été adoucis, la calandre reprenant, en partie le dessin original, mais affiné et arrondi dans les angles. Les entourages de phares sont, eux, ronds et non plus ovales et prolongés sur les ailes par des enjoliveurs, alors très en vogue. On notera, par ailleurs, que les pare-chocs sont empruntés à la version de pré-série.


JPEG - 30 ko
A partir du premier modèle réalisé en 1951 , Figoni a proposé quelques variantes dont cette étonnante version avec calandre fort peu académique et capot ouvrant toujours en deux parties.


JPEG - 25.3 ko
La carrosserie Marcel Pourtout, installée à Rueil-Malmaison, dans la banlieue parisienne, s’est également intéressée à la Simca 8 Sport dans le même esprit. Mais en la dotant d’une calandre très inspirée par Alfa Roméo et en fermant les passages de roues AR. On la voit ici à la Journée automobile d’Enghien, en juin 1951.




Jean-Jacques



SOMMAIRE MAGAZINE | PLAN DU SITE | ADMIN | RETOUR AU SITE