Documents
 Galeries photos
 Histoire
 Le Club
 Miniatures
 Recensement
 Restaurer
 Sur le Net
 Vos voitures
 Forum de discussion
VOUS ETES ICI > > Océane & Plein Ciel
 







1959 : Lifting important

lundi 2 septembre 2002, par Jean-Jacques


DANS LA MEME RUBRIQUE :
1962 : Adieu les belles
1960 : Simplification avec les "S"
1958 : Continuité
1957 : Nouvelle ligne américanisée
1961 : Arrivée du Rush

THEMES ABORDES :

Simca Océane
Minialuxe [1/43 & 1/32]
Océane et Plein Ciel 1959
Revue - Réalités 153
04-Réunion du 18 août 2002
Accessoires GH pour Océane et Plein Ciel
Poterie : cendrier Océane [2]
Simca Océane Grand Carrossier, robe haute couture
L’Océane de Noël
Heco Model [1/43]
Catalogue 1959 - 3

Simca Plein Ciel
Catalogue 1960
Catalogue 1959 - 1
Revue - Femina-illustration N° 29
Catalogue 1959 - 2
Plein Ciel
1re rencontre des Simca carrossées par Facel
Aveiro nous voici !
Catalogue 1962
Restaurer une Océane ou une Plein Ciel : pas simple
Carte postale - Cannes


JPEG - 19.3 ko
Nouveau look pour l’Océane avec sa calandre élargie et ses pare-chocs relevés, à l’image de la T-Bird 1957.

Alors que l’Aronde subit son plus important lifting depuis sa création, en adoptant la dénomination P60, le Plein Ciel et l’Océane ont également droit à de subtiles retouches stylistiques dès octobre 1958. Leur calandre est légèrement élargie, venant plus largement déborder sous les optiques, la partie supérieure étant agrémentée d’une baguette qui épouse ensuite le galbe de l’aile, jusqu’au passage de roue. L’embouti en creux qui accueille les clignotants est réduit pour accueillir des clignotants empruntés aux Humber britanniques, mais en verre. Les pare-chocs en inox remontent sur les côtés, à l’AV comme à l’AR et sont dépourvus de bananes (ils sont cependant en trois pièces qui se chevauchent). Les feux AR sont redessinés avec une partie supérieure en forme d’ogive, une partie inférieure avec catadioptre intégré dans un corps chromé, le tout sur une platine striée horizontalement. Sur le coupé, le pavillon est légèrement surélevé à l’AR formant un surplomb sur la lunette AR, elle-même agrandie pour améliorer la visibilité. Sur l’aile AV droite, apparition du sigle "P60" comme sur l’ensemble de la gamme Aronde entraînant la disparition du monogramme Océane ou Plein Ciel sur l’aile AV gauche. La mappemonde "Records du monde" est couleur bleu clair sur toutes les Océane et Plein Ciel, cette couleur étant déterminée par la motorisation (Flash normal : rouge, Flash Spécial : bleu clair, Flash Service : beige). A l’intérieur, les deux modèles adoptent le nouveau cadran Simcascope rectangulaire avec bande linéaire rouge pour indiquer les vitesses, totalisateur partiel et journalier, témoin de charge, de pression d’huile, voyant de clignotants et de feux, et jauge à essence. Au centre de la planche de bord est prévu l’emplacement d’un autoradio, au-dessus de la commande chauffage Sofica. Les poignées de porte et de lève-vitres sont toujours spécifiques à ces modèles, dessinées par Facel (on les retrouve d’ailleurs sur le coupé Facel Vega 3), les codes sont à faisceau asymétrique. Sur certains modèles, le cendrier central est supprimé, remplacé par deux cendriers, placés chacun à une extrémité de la planche de bord.

>Identification
Numéros dans la série du type • Plein Ciel
 : du n° 1.750.001 au n° 1.752.003 • Océane : du n° 1.775.001 au n° 1.776.040 puis du n° 2.776.041 au n° 2.776.645.

JPEG - 28.8 ko
Pendant le salon de l’automobile d’octobre 1958, un centre d’essais Simca avait été installé au bois de Boulogne, de nombreux modèles pouvant être essayés par tous ceux qui le souhaitaient. On notera sur cette photo la présence de deux Plein Ciel (immatriculés 8369HH75 et 8368HH75) et une Océane (immatriculée 8366HH75).


JPEG - 7.6 ko
Une Océane dans sa livrée rouge torche.


JPEG - 20.4 ko
Sur ce modèle de janvier 1959, on peut remarquer les deux cendriers latéraux.


JPEG - 21.3 ko
Sur ce tableau de bord de pré-série, on notera l’emplacement du cendrier qui occupe la même place que sur les Aronde berlines P60. Dans un premier temps, il sera proposé deux cendriers, un à chaque extrémité de la planche de bord, puis un seul au centre de la planche, comme auparavant.


JPEG - 14.9 ko
Les feux AR caractéristiques des modèles apparus pour le millésime 1959. Notez la mappemonde "Records du Monde". Si l’on se réfère aux notes du bureau de style Simca, l’émaillage devrait être bleu clair, couleur symbolisant la présence du moteur Flash Spécial sous le capot. Et non, comme sur beaucoup de modèles restaurés aujourd’hui, couleur de la caisse.


JPEG - 7.3 ko
Le coupé Plein Ciel avec son pavillon redessiné qui surplombe désormais une lunette AR agrandie.


JPEG - 32 ko


JPEG - 15.6 ko


JPEG - 18.8 ko
L’Océane s’impose de plus en plus comme une reine des concours d’élégance. Surtout dans cette finition Grand Carrossier qui lui donne un cachet nettement décalé, à une époque où les constructeurs œuvrent plutôt dans la simplification des lignes.


JPEG - 42.4 ko
Rouge torche, la couleur la plus répandue pour l’Océane. Notez l’absence de monogramme Océane sur l’aile AV gauche, comme sur tous les documents qui la mettent en scène à partir de ce millésime.


JPEG - 42.1 ko
Plutôt rare en version monocolore, le coupé Plein Ciel avec son sigle "P60" sur l’aile AV droite.




Jean-Jacques



SOMMAIRE MAGAZINE | PLAN DU SITE | ADMIN | RETOUR AU SITE